Maison du Commis-Voyageur

 

Son histoire

Cette maison fut construite en 1902 pour M. Clovis Caron. À son décès, Madame Victorine Picotte en devient la propriétaire. En 1943, elle vendra la propriété à  M. Zotique Legris . À sa mort, celui-ci la lègue à son épouse, Madame Angéline Caron. Madame Caron Legris la vendra à M. Jean-Baptiste Milot en 1972 et son fils, le notaire Yvon Milot en prendra possession en 1993. Le notaire y tiendra étude de 1993 à 2002, année de sa retraite. La Ville de Louiseville en devient propriétaire en 2003.

La décision du Conseil d’alors est de démolir la maison pour faire place à un stationnement.

Des représentations sont faites auprès des élus pour conserver ce bâtiment historique qui, soit dit en passant, demeure la dernière maison en bois sur la rue St-Laurent à n’avoir jamais été transformée en commerce.

À ce moment, l’Écho de Maskinongé intervient au dossier en présentant deux reportages : l’un sur la demande de conservation de la maison et l’autre sur sa future vocation.

Les membres du Conseil décident alors à l’unanimité de reporter leur décision après les élections municipales de novembre 2004.

Au début de 2006, le Conseil décide de conserver la maison tout en démolissant la partie arrière, c’est-à-dire la cuisine d’été. C’est le 1er  exemple concret de conservation du patrimoine parrainé par la ville.

Une Corporation est alors mise sur pied pour administrer et animer la maison qui n’est plus habitée depuis quelques années. Celle-ci prend en charge les rénovations intérieures (peinture, restauration des planchers, ameublement ) etc.

La nouvelle Corporation est  assurée du support financier de la ville de Louiseville.

Le 14 septembre 2007, la Maison du Commis-voyageur ouvre officiellement ses portes.

Pour entreprendre les rénovations extérieures, la Corporation obtient une subvention du pacte rural au montant de 50 000,00$.

Cinq grands objectifs animent la nouvelle corporation :

la promotion de la culture et des produits du terroir, fenêtre ouverte sur nos attraits touristiques, visibilité sur nos industries locales et régionales.

Les 17 municipalités de la MRC Maskinongé sont invitées à venir animer la Maison du Commis-voyageur en présentant leur milieu de vie, leurs activités, leurs projets, leurs réalisations.

Les organismes culturels ne sont pas délaissés, ils sont les bienvenus pour y tenir leurs activités.

Si la Maison du Commis-voyageur a pris vie c’est grâce à de nombreuses personnes qui ont partagé la vision des membres de la corporation.

Nous voulons remercier particulièrement les membres du Conseil municipal de la ville de Louiseville qui ont cru en notre projet.

Merci à la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie .

Merci aux autorités provinciales.

Merci au CLD de la MRC de Maskinongé et à tous les maires et mairesses des dix-sept municipalités.

 

RETOUR